Passiflore ou fleur de la passion : les vertus thérapeutiques
Retour liste

Passiflore

Origine et historique de la passiflore

C’est une plante grimpante vivace originaire d’Amérique tropicale, appartenant à la famille des Passifloracées. Elle est commune sur les bords des champs et des fossés. La fleur de la passion possède de longues tiges spirales portant des feuilles avec trois lobes dotés de vrilles qui permettent à la plante de s’accrocher. Une plante décorative par nature avec sa grande fleur bleutée et blanche. Ses fruits sont de baies pendantes identiques à l’œuf, de couleur orangée à maturité, les fruits de la passion.

Les Indiens d’Amérique ont beaucoup utilisé la passiflore pour soulager différents maux. Les feuilles réduites en cataplasme leur permettaient de soigner les blessures et contusions tandis que les feuilles broyées, pour apaiser les hémorroïdes et brûlures. Le jus de passiflore leur servait de remède pour traiter les douleurs oculaires.

La passiflore était l'une des plantes communes dans les jardins des empereurs au temps de Moctezuma. Elle fut introduite en Europe au XVII siècle, et ne tarda pas à s’adhérer dans la pharmacopée pour sa vertu antispasmodique. Ses propriétés sédatives et tranquillisantes ne furent reconnues que plus tard.

La passiflore renferme des flavonoïdes, des acides-phénols, une essence aromatique, des phytostérols, des hétérosides cyanogénétiques, des coumarines, du maltol, de la benzoflavone et des alcaloïdes indoliques.

 

Propriétés et bienfaits de la passiflore

La passiflore est réputée pour son effet tranquillisant. Elle possède une vertu sédative et anxiolytique. Elle est utilisée en tant qu’antidépresseur naturel pour soulager la fragilité nerveuse, l’insomnie due à la ménopause et la dépression. Elle réduit, en outre, l’angoisse et tout état qui empêche le repos et le calme. La passiflore est une plante qui aide à mieux dormir et, en tant que remède naturel, son usage n’entraine ni la dépendance ni d’autres effets secondaire.

Cette plante médicinale est d’ailleurs recommandée par l’ESCOP en cas de trouble de sommeil et nervosité. La benzoflavone qu’elle contient agit comme inhibiteur du THC.

La passiflore est une plante antispasmodique. Elle est utilisée dans le traitement d’asthme, d’hypertension et de spasmes musculaires.

De plus, cette plante pouvait soigner l’azoospermie, la stérilité et la baisse de libido causées par la grande consommation d’alcool et de tabac.

Enfin, la passiflore est préconisé en cas de maux de tête et de douleurs menstruelles. Certains l’utilisent, en cataplasme, pour traiter les blessures.

 

Utilisation et dosage de la passiflore

Utilisation interne :

- Infusion : faire bouillir 2,5 g de tige, feuille ou fleur séchée (partie aérienne) dans 150 ml d’eau. Laisser bouillir pendant 15 minutes. Boire 1 à 4 fois par jour.

- Teinture mère : Mélanger une dose de passiflores avec huit doses d’alcool éthyliques 45%. Prendre 0,5 ml à 1 ml, jusqu’à trois fois par jour.

Utilisation externe :

- Compresse : Macérer 20 g de passiflore dans 200 ml d’eau bouillante, pendant 15 min. Imbiber la compresse et appliquer sur la zone à traiter.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés