L'origan, le traitement des maladies des voies respiratoires
Retour liste

Origan

Origine et historique de l’Origan

L’origan est une plante issue de la famille des Lamiacées. Elle est connue sous le nom de marjolaine sauvage ou marjolaine bâtarde. Originaire d’Europe et d’Asie, cette plante de 30 à 80 cm de hauteur est une plante comestible qui est notamment cultivée pour cette raison.

Ses tiges dressées, de couleur rougeâtre portent des feuilles ovales, opposées. Elles se terminent par des groupes serrés de petites fleurs rosées à deux lèvres, mêlées de nombreuses bractées d’un rouge violacé. Les feuilles et les sommités fleuries de l’origan dégagent au froissement une essence aromatique.

La plante d’origan est composée d’essence aromatique, riche en thymol et en carvacrol. Elle renferme aussi des tanins, des acides phénoliques, ainsi que des flavonoïdes.

Auparavant, Discorde affirmait que l’origan est un bon remède pour en finir avec le manque d’appétit. Elle facilite en effet la digestion, en stimulant les estomacs paresseux. En outre, elle lutte contre la constipation. Pareillement, Leclerc le recommandait particulièrement aux estomacs atoniques et dilatés.

Bienfaits de l’Origan

Les sommités fleuries de l’origan sont renommées contre l’inflammation aiguë et chronique des bronches. Expectorantes, elles sont aussi sédatives de la toux et constituent un excellent traitement des maladies des voies respiratoires, l’un des plus agréables aussi.

Ayant des propriétés stimulantes, et excitantes, l’origan est également conseillé pour les personnes qui souffrent d’asthénie. Elle convient aussi aux adolescentes pour faciliter les règles.

En cas de rhumatisme chronique ou aigu, la plante est bénéfique, prise en tisane ou en application chaude sur le membre douloureux.

Pour couronner le tout, les sommités fleuries fraîches entre dans « l’eau d’arquebusade », ou « alcool vulnéraire », et sèches, dans les « espèces vulnéraires », tous deux préparés par l’officine.

Utilisation de l’Origan

- Usage interne

Infusion : Pour la préparation, il faut 8 à 15 g de sommités fleuries par litre d’eau bouillante. En prendre 2 ou 3 tasses par jour.

Vin : 50 g de sommités par litre de vin doux, un muscat ou un banyuls. Laisser macérer 10 jours. Prendre 2 petits verres à moutarde par jour. Ces deux préparations se prennent avant le repas (effet apéritif), pendant ou après (effet digestif), ou encore entre les repas (effet stimulant et expectorant).

- Usage externe

Cataplasme : Contre les rhumatismes et le torticolis. Mettre la plante fraîche écrasée dans une ligne, laisser l’ensemble sur un couvercle de casserole contenant de l’eau bouillante. Lorsque le cataplasme est chaud, l’appliquer sur la région douloureuse.

On peut encore chauffer la plante à sec en remuant dans une poêle en fer, mais l’application est moins facile

Lotion capillaire : Utiliser l’huile essentielle d’origan pour la repousse des cheveux.

Autrement, les sommités fleuries sont des assaisonnements pour agrémenter divers plats. On les utilise en fin de cuisson afin qu’elles ne perdent pas rapidement leur arôme. De cette manière, il est préférable de l’utiliser crues pour des salades plates, etc.

Voici nos produits à base d'Origan

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés