Laurier : les vertus insoupçonnées du laurier-sauce.
Retour liste

Laurier

Origine et historique du laurier

Le laurier est un arbre pouvant atteindre 10m de hauteur et appartenant à la famille des Lauracées. C’est une plante très commune dans beaucoup de régions et connue sous plusieurs noms et variétés dont le laurier noble, laurier d’Apollon, laurier des poètes, laurier-sauce, laurier des cuisines ou laurier jambon. Il est originaire du bassin méditerranéen et se rencontre fréquemment dans les zones boisées, les rochers et préfère les zones qui sont proches du littoral. Il est surtout cultivé pour des raisons ornementales et comporte une écorce sombre avec des feuilles plus ou moins frisées et persistantes de forme allongée. Le froissement des feuilles dégage une odeur similaire à celui de la balsamine.

Le laurier est une plante dioïque. Les pieds mâles et femelles sont séparés. Les fleurs femelles donnent naissance à de petites baies noirâtres et ovoïdes de la taille d’une petite cerise avec une odeur aromatique très caractéristique.

Les feuilles contiennent une essence aromatique, parmi les composants figurent la cinéole, les lactones sesquiterpéniques et des alcaloïdes isoquinoléïques. La pulpe du fruit contient une grande quantité de lipides, ce qui explique l’utilisation de ce dernier pour extraire de l’huile.

À l’époque de la mythologie grecque, le laurier était considéré comme le symbole dans la couronne d’Apollon. La pythie de Delphes mâchait aussi les feuilles de la plante avant de procéder dans ses actions divinatoires. Depuis le moyen âge jusqu’à nos jours, le laurier était considéré comme un symbole de la réussite. Cette conception est née à partir du jour où les 1ers sortants de l’école de médecine des premières institutions romaines étaient couronnés de rameaux feuillés de laurier. Actuellement le laurier est considéré comme un titre. Le terme « lauréat » découle de ce nom.

 

Propriétés et bienfaits du Laurier

Les médecins grecs utilisaient beaucoup les feuilles et les baies du laurier grâce à sa propriété tonifiante sur l’estomac et la vessie. Dioscoride employait l’écorce pour briser les calculs rénaux et pour soulager les troubles du fonctionnement du foie. Actuellement, cette plante est utilisée pour stimuler le manque d’appétit. En outre, il possède une propriété antiseptique, ce qui justifie son emploi dans les marinades.

Dans le système respiratoire, le laurier est un expectorant très efficace, notamment utilisé pour les infections des bronches ainsi que le rhume. Ces propriétés diurétiques et antirhumatismales furent démontrées par Cazin grâce à des poudres extraites à partir de la feuille. Elle abaisse aussi la température en cas de fièvre.

 

Utilisation et dosage du Laurier :

Utilisation interne :

Dans les marinades et les sauces, en plus de donner du goût à vos repas, le laurier peut aussi servir d’antiseptiques et d’apéritif.

L’infusion de 16 à 30 g de feuilles dans un litre d’eau favorise la digestion. Un dosage à raison de 4 g mixé avec 8 g d’écorce sèche d’orange dans une tasse d’eau bouillante est conseillé pour accélérer l’expectoration.

En décoction, 4 à 8 baies par litre d’eau.
En décoction, réduire à un litre 30 g de baies mélangé avec du bois de buis dans 1,5 litre d’eau. Cette infusion permet de lutter contre les rhumatismes.

Utilisation externe :

L’huile extraite des feuilles de laurier, appliquée à la partie concernée permet de diminuer les douleurs en cas de rhumatisme. Pour cela, il faut macérer 100 g de feuilles sèches dans 100 g d’alcool et laisser reposer pendant 24 heures dans un pot bien bouché. Après ajout d’un litre d’huile d’olive, il faut le faire cuire au bain-marie sans ébullition pendant environ 6 heures. La conservation doit toujours se faire dans un endroit frais.

Une pommade peut aussi être préparée avec l’huile grasse du laurier en pilant les baies et ensuite en faisant bouillir pendant un quart d’heure. Le jus peut être ensuite filtré, et après refroidissement, une consistance huileuse brune de forte odeur va surnager à la surface. Recueillir ensuite ce surnageant et conserver dans un flacon bien bouché pour ne pas laisser échapper les substances volatiles qui sont les principaux éléments actifs de la préparation. Pour obtenir de la pommade contre le rhumatisme, 2 parts de l’huile ainsi extraite peuvent être mélangées avec une part de saindoux.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés