Harpagophytum, la solution efficace contre les douleurs articulaires
Retour liste

Harpagophytum

Origine et historique de l'harpagophytum

L'harpagophytum, connu également sous le nom de griffe du diable ou racine de Windhoek est une plante issue de la famille des Pédaliacées. Il pousse dans les sols argileux et sableux d'Afrique du Sud, du Botswana et de Namibie. Ses tiges rampent sur le sol et portent des larges feuilles épaisses, profondément lobées. Au printemps apparaissent de grandes fleurs solitaires aux larges pétales pourpres, qui donnent naissance à de curieux fruits ligneux munis de bras crochus. Ces derniers se prennent dans le pelage des animaux et favorisent ainsi la dissémination du végétal.

L'harpagophytum est constitué de tubercule riche en eau (à 90% de sa composition). Il est également composé de sucres, de phytostérols, de triterpènes, des flavonoïdes, des acides phénoles, des esters hétérosidiques et des irodoïdes.

 

Propriétés et bienfaits de l'harpagophytum

Au goût amer, les tubercules de l'harpagophytum étaient utilisés auparavant en Afrique comme analgésique. Il convient en cas de douleurs articulaires, musculaires ou dorsales. Il convient pareillement en cas de tendinite, d'arthrose et de sciatique. Vers 1970, on le trouvait conditionné en comprimés et commercialisé pour traiter les douleurs dues aux rhumatismes bénins. En outre, il présente aussi une vertu anti-inflammatoire.

Par ailleurs, il est bénéfique pour la digestion grâce à son goût amer. Pour couronner le tout, on affirme que la plante dispose de propriétés ocytociques, favorable pour la contraction du muscle utérin.

Son usage est contre-indiqué pour les femmes enceintes.

 

Sources

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés