Les bienfaits thérapeutiques du fucus - Lesproduitsnaturels
Retour liste

Fucus

Origine et historique du fucus

Le fucus est une espèce d'algue appartenant à la famille des Fucacées. Il est connu sous le nom de fucus vésiculeux, chêne marin ou varech vésiculeux. Originaire des côtes de l'Europe, on le trouve notamment dans la Manche et en Atlantique. Son thalle, mince et plat, porte des vésicules pleines d'air qui le permet de flotter. Cette algue est de couleur verdâtre, et une fois sèche, il devient noir violacé. Il a une odeur marine et un goût salé.

Le fucus est composé d'alginates, de polyphénols et des sels minéraux, avec notamment de l'iode.

On recommandait déjà le fucus contre le goitre bien avant de connaître ses bienfaits thérapeutiques. La présence de l'iode dans sa composition fut découverte en 1810, dans les eaux de mers de cendres de fucus par le salpêtrier Bernard. Auparavant, on se frottait avec du fucus frais pour contrer les inflammations et les engorgements des ganglions, avant de les laver ensuite à l'eau de mer.

 

Propriétés et bienfaits du fucus

Le fucus dispose d'innombrables bienfaits thérapeutiques. En effet, il favorise la résorption des tissus graisseux par stimulation endocrinienne et en régularisant le métabolisme des graisses. Il convient ainsi pour traiter le psoriasis, lié au trouble des lipides. Son effet est aperçu après 2 à 3 semaines d'utilisation, sur les zones du corps envahies par le tissu adipeux. Ces parties sont entre autres les hanches, le ventre et la nuque.

En cas de problèmes thyroïdiens ou d'obésité, la Commission E allemande préconise l'efficacité du fucus pour le traitement.

Il convient pareillement pour contrer les rhumatismes, et il apaise les douleurs d'articulations petites ou moyennes. Pour couronner le tout, il favorise la respiration pour les asthmatiques, sans oublier qu'il est idéalement conseillé grâce à ses propriétés amincissantes.

 

Utilisation et dosage du fucus

  • Le fucus convient pour un usage interne. On le conditionne notamment en produit pharmaceutique, en pilule ou autres.
  •  
  • Décoction : en décoction, on utilise 15 à 20 g d'algues, puis on le fait bouillir dans 1l d'eau pendant 5 minutes. 3 à 4 tasses de cette potion conviennent par jour à une personne. On le prend avant les repas.

En usage externe, on le prépare pour le bain. Les prendre très chauds en ajoutant une brassée de fucus dans l'eau. C'est très favorable pour garder la ligne. Chez les enfants, ce bain est aussi bénéfique en cas d'insuffisance glandulaire.

  • Lors des vacances en bord de mer, utiliser une poignée de fucus est aussi efficace contre les amas graisseux ou les cellulites. On en frictionne tout simplement les zones du corps pour un trouver l'effet.
  • Cataplasme de fucus : pour utiliser du cataplasme, on pose juste sur les cellulites, les goitres ou les enflures ganglionnaires.

Par ailleurs, le fucus est comestible. Aux États-Unis, il est déshydraté, pulvérisé et convient pour la même utilisation du sel. On l'ajoute dans toutes sortes de plats pour un assaisonnement.

Il existe aussi une autre variété de fucus, dont le fucus serratus, qui pousse sur les côtes de l'Atlantique. Ce type fucus convient également pour équilibrer le poids du corps en cas d'obésité.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés