Absinthe : les 10 vertus médicinales de l'absinthe
Retour liste

Absinthe

Origine et historique de l’absinthe

L’absinthe est une plante vivace pouvant atteindre 1m de hauteur ou plus encore selon la variété. Il appartient à la famille des Astéracées. On le rencontre souvent sur le bord des rivières, le littoral, les montagnes en moyenne altitude et quelquefois dans les zones boisées. Elle est reconnaissable par ses feuilles soyeuses et plus blanches en dessous de forme ovale bipennée avec des lobes oblongs. Au niveau des fleurs le réceptacle est aussi couvert de longs poils blancs qui réunissent des petites fleurs de couleurs jaunâtres en capitule. Les fruits sont sous forme d’akènes de structure généralement sèche indéhiscente avec une graine unique entourée par un péricarpe sclérifié et lisse.

L’histoire de l’absinthe remonte depuis l’époque babylonienne ou elle fut déjà reconnue pour ses vertus thérapeutiques pour combattre le manque d’appétit. Les peuples de l’Égypte ancienne les utilisaient aussi d’ores et déjà pour le traitement des maladies infantiles. Quelques siècles après, cette plante fut utilisée par les Grecs et les Romains en tant que stimulant de la créativité, mais aussi aphrodisiaque. Selon les récits, la première recette de spiritueux qui porte le même nom fut commercialisée en France au début du XVIIe siècle. C’est après cela que la plante devient de plus en plus populaire et commence à se cultiver partout dans le monde.

La tige de l'absinthe renferme généralement plusieurs variétés d’essence aromatique, dont la thuyone, mais aussi du cinéole et du linalol. Elle renferme également un taux plus faible d’acides sesquiterpéniques, de lactones comme l’absinthine, de flavonoïdes et de polysaccharides.

 

Propriétés et bienfaits de l’absinthe

L’absinthe fut utilisée depuis l’antiquité comme vermifuge, fébrifuge et emménagogue ce qui attribue son nom en anglais « wormwood ». Il peut aussi remédier aux troubles digestifs en diminuant les sensations de douleurs. Outre ces propriétés, avec un dosage bien déterminé, elle peut aussi servir de diurétique, expectorant, anti-inflammatoire et antiseptique, aphrodisiaque. Les médecines traditionnelles l’utilisent souvent dans les cas de rhumatismes, d’hypertension artérielle, mais aussi comme tonique pour le foie.

 

Utilisation et dosage de l’absinthe

Utilisation interne :

En tisane, prendre 1 gramme de feuilles séchées soit un quart de cuillère à café et le préparer dans 200ml d’eau. Porter à ébullition et laisser infuser pendant 10 minutes. Prendre une tasse à raison d’une demi-heure avant les repas pour soigner les troubles digestifs, ne pas dépasser 3 tasses en une journée.

La poudre d’absinthe à raison de 1 à 2 grammes permet de servir de tonifiants.

En infusion, 2 à 4 grammes suffisent pour favoriser l’appétit, mais aussi comme fébrifuge.

Utilisation externe :

La décoction à raison de 10 à 3à grammes pour un litre d’eau permet de servir de lotion pour les infections, les inflammations, les plaies ou les maladies de la peau sous forme de cataplasme.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés