Propriétés et bienfaits du thé sur Lesproduitsnaturels
Retour liste

Thé

Origine et historique du théier

Le théier est un arbrisseau haut de 1,50 à 2 m en culture (jusqu’à 10 m dans la nature), originaire d’Asie orientale. On le cultive principalement en Asie, mais aussi en Afrique, aux Açores et en Amérique du Sud. Ses rameaux portent des feuilles persistantes vert foncé, coriaces et luisantes. Les jolies fleurs à cinq pétales sont isolées ou réunies en petits groupes à l’aisselle des feuilles. Le théier appartient à la famille des Camélliacées.

La légende raconte que le thé fut découvert en 2737 av. J.-C. par l’empereur Chen-Nong. En faisant bouillir l’eau qu’il se proposait de boire à l’ombre d’un théier, quelques feuilles tombèrent par accident dans le récipient impérial. Chen-Nong fut enchanté par le parfum et le goût agréables de son infusion, et ne fut pas sans remarquer son effet tonique et euphorisant. Au IVe siècle, le thé était une boisson populaire en Chine, et Marco Polo fut sans doute le premier Européen à en boire. Il fallut attendre la généralisation des communications avec l’Asie pour que le thé parte à la conquête du monde, sur l’initiative des Hollandais, vers 1666.

Avant d’être considéré simplement comme une boisson délicieuse, le thé fut d’abord apprécié pour ses vertus thérapeutiques aussi bien en Orient qu’en Europe, puisque la pharmacopée faisait surtout appel aux produits d’origine végétale. On avait constaté l’action stimulante du thé sur la vivacité intellectuelle et bénéfique sur les fonctions digestives et rénales. Dès 780, le traité de Lu-Yu résumait déjà la somme énorme des connaissances acquises sur le thé, et les travaux modernes se sont attachés à découvrir sa composition et ses effets sur l’organisme.

Le théier renferme de la caféine, des tanins cathéchiques et des flavonoïdes.

 

Propriétés et bienfaits du théier

L’action stimulante sur le système nerveux central, que chacun de nous a pu éprouver, provoque une augmentation de l’activité intellectuelle, avec une vigilance et un tonus psychique accru, et une plus grande facilité des associations d’idées. C’est un défatigant remarquable qui aide, de plus, à dissiper les migraines et les céphalées qui accompagnent parfois la concentration intellectuelle.

Cependant, hormis la caféine, la composition des feuilles de thé diffère radicalement de celles des grains de café. Il est donc logique que le thé présente une palette d’activités médicinales spécifiques.

Le thé facilite et accélère la digestion, même lorsqu’il s’agit de mets lourds et gras, et on peut certainement lui attribuer une part de la légèreté légendaire des repas chinois.
Sur le rein, ses effets diurétiques sont évidents et loin d’être négligeable.

Son action sur le système cardio-respiratoire est connue de longue date. Leclerc l’indiquait d’ailleurs pour stimuler la respiration des malades souffrants d’essoufflement au cours d’une affection pulmonaire.

On a constaté aussi que le thé est un agent très actif contre l’athérosclérose. Des expériences sur les rats et les lapins ont démontré l’effet hypocholestérolémiant du thé. De fait, les Chinois et les buveurs de thé montrent en général, un taux bas de cholestérols et une absence d’athérosclérose.

Le thé vert, enfin, se montre utile pour stopper les diarrhées bénignes. Sa forte teneur en flavonoïdes lui donne de puissants effets antioxydants. Sa faculté de « piéger » les radicaux libres explique son action préventive supposée contre le vieillissement cellulaire.

Parmi les centaines d’études en cours sur les propriétés pharmacologiques du thé, citons la réversion de la résistance des bactéries aux antibiotiques, ainsi qu’une très forte activité contre Trypanosoma cruzi, l’agent de la terrible maladie de Chagas, parasitose qui sévit à l’état endémique en Amérique centrale et dans le nord-est du Brésil.

 

Utilisation et dosage du théier

Utilisation externe :

 

Le thé est excellent pour faire disparaître les poches sous les yeux et les cernes dus à la fatigue. Imbiber des compresses d’une forte décoction de thé ou tout simplement d’un reste de thé. Les mêmes compresses se chargeront de faire disparaître le gonflement et les rougeurs des yeux dus à des pleurs (alterner les compresses chaudes et froides pour un résultat plus rapide).


L’infusion est aussi une excellente lotion pour resserrer les peaux grasses et elle permet aux peaux bronzées de garder leur hâle.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés