Les bienfaits étonnants de la bardane sur Les Produits Naturels
Retour liste

Bardane

Origine et historique de la bardane

 

Appartenant à la famille des astéracées, la bardane est connue sous le nom de : bouillon noir, herbe aux pouilleux, herbe aux teigneux, napolier ou glouteron. C’est une plante qui pousse dans diverses zones tempérées dans le Nord de l’hémisphère. Elle dispose plusieurs feuilles bicolores (vert mat et blanchâtre cotonneux), ainsi que des capitules se terminant par des crochets et des fleurs en rose pourpre. C’est une plante de grande taille qui peut atteindre 1 m de hauteur.

 

C’est après une année de plantation que surgissent les fleurs et les capitules qui contiennent les graines de la bardane. Ses vertus se trouvent dans les racines, et on ramasse notamment cette partie, à une période où les fleurs de la plante n’ont pas encore surgi.

 

Historiquement, la vertu de la bardane fut découverte en XVe siècle, après son utilisation et la guérison du roi Henri III, souffrant d’une maladie cutanée. Elle est ensuite utilisée pour traiter les affections chroniques de la peau. Cependant, vers le XVIIe siècle, Lazare Rivière a découvert aussi une autre vertu de la bardane comme étant un antisyphilitique.

 

Propriétés et bienfaits de la bardane

La racine de la bardane est composée de divers constituants vertigineux. Elle contient de l’inuline (à 50%), du polysaccharide, des polyacétylènes, des acides-phénols, des flavonoïdes composés d’essence aromatique et d’arciitine.

Les feuilles de cette plante quant à eux, sont constituées de composants de lactone sesquiterpénique et d’arctiopicrine, si le fruit est composé d’arctigénine.

 

Utilisation et dosage de la bardane

La racine de la bardane encore fraîche contient des polyacétylènes agissant comme un antibiotique.

La bardane est également utilisée pour contrer la bactérie de staphylocoque. Elle traite ainsi divers problèmes de peau comme l’acné, les croûtes de lait, l’eczéma, la furonculose, etc. En outre, c’est un revêtement cutané efficace.

 

L’utilisation de la racine de la plante est par voie interne, si on opte pour les feuilles pour un usage en cataplasme.

 

En cas de goutte et de rhumatisme, la bardane est un dépuratif incomparable grâce à sa vertu sudorifique. On utilise toujours la racine de la plante pour ce traitement.

 

La bardane renferme aussi un composant hypoglycémiant, du groupe B et du groupe B2. Cela lui a valu être une bonne panacée pour traiter le diabète. Elle convient ainsi à combattre la furonculose qui est un des signes d’alertes de cette maladie. 

 

Grâce à la présence de l’arctiine dans la bardane, elle agit comme une relaxante efficace pour le muscle. Pour couronner le tout, on peut utiliser son suc pour un cas d’empoisonnement. Ce liquide dispose en effet d’une vertu antivenimeuse.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés