Tomate : plante laxative, à utiliser en cas de constipation
Retour liste

Tomate

Origine et historique de la tomate

Considéré comme un légume, c’est en fait le fruit d’une plante annuelle originaire d’Amérique tropicale, couramment cultivé en jardins et en champs. Les tiges molles portent des feuilles composées, dégageant au froissement une odeur particulière, et de petites fleurs jaunes en étoile donnant des fruits de taille, de forme (sphérique, poire, contournée) et de couleur (rouge, jaune, rose, noirâtre, etc.) variées.
La tomate appartient à la famille des Solanacées.

Originaire du Pérou, la tomate était cultivée dans les jardins des souverains aztèques avec la pomme de terre et le piment. Elle apparut en Europe au XVIe siècle, importé par les conquistadors espagnols. C’était alors un petit fruit rouge et rond, encore sauvage, ressemblant à la variété tomate cerise. En France, ce fut d’abord la Provence ensoleillée qui l’accueillit, autour de Châteurenard. Lors de la révolution de 1789, la petite histoire nous raconte qu’elle monta à Paris en même temps que les Marseillais. Elle a dû, avant de connaître sa vogue actuelle, vaincre une bien mauvaise renommée qui lui venait de sa parenté avec d’autres solanacées toxiques, telles la morelle noire, la jusquiame et la belladone.

La plante et les fruits verts renferment des glucoalcaloïdes, dont la solanine et la tomatine. Le fruit mûr est riche en caroténoïdes, en particulier en lycopène.

 

Propriétés et bienfaits de la tomate

Contrairement à la triste réputation qu’on lui faite d’être néfaste aux arthritiques, la tomate peut être recommandée à tous. On la conseille, actuellement, aux constipés, car elle est laxative ; aux diabétiques, car leur index glycémique est bas ; aux cardiaques et aux hypertendus, car elle ne contient pas de sel ; aux malades de l’appareil urinaire, car elle est diurétique ; aux obèses, car sa valeur nutritive est fort minime.

Contenant très peu d’acide oxalique, il n’y a aucune raison d’en priver les personnes souffrant de la goutte ou des rhumatismes. Elle excite les sécrétions gastriques, ce qui la rend précieuse aux estomacs atoniques, mais la fait déconseiller à ceux qui sécrètent trop d’acide (un peu de sucre ajouté au plat suffit parfois à la faire tolérer).

Riche en sels minéraux, elle est aussi vitaminée (c’est à partir du paprika, du jus de citron et des feuilles fraîches de tomate qu’on préparait autrefois la vitamine C). Elle est donc très recommandée aux jeunes enfants.

On extrait des feuilles et des tiges la tomatine, substance douée de propriétés antifongiques, anti-inflammatoires et insecticides.

Pour la beauté, la tomate est précieuse. En dehors de son utilité au cours des régimes amaigrissants, elle est renommée pour éclaircir les teints brouillés et désincruster les peaux grasses et acnéiques, et pour adoucir l’épiderme des mains.

 

Utilisation et dosage de la tomate

Utilisation interne :

Dans les régimes amaigrissants, en dehors des salades de tomates, moins insipides que les autres lorsque l’assaisonnement huileux doit être supprimé, ne jamais oublier d’avoir recours à un jus de tomate avant le repas pour couper la faim.

Utilisation externe :

- Pour avoir un teint clair, éplucher une belle tomate fraîche et écraser sa pulpe au mixeur ou à la fourchette. Étaler la pâte entre deux bandes de gaze et appliquer ce masque astringent sur le visage pendant 20 minutes. Rincer ensuite à l’eau de rose.

- Contre l’acné, tamponner le visage avec une rondelle de tomate. Le lendemain, procéder de même avec des feuilles d’oseille froissées. Continuer ainsi pendant trois jours.

- Lait pour les mains : Ajouter à un jus de tomate une pincée de sel et une cuillerée à café de glycérine. Faire bien pénétrer le mélange sur les mains en les massant. Garder le plus longtemps possible. Excellent contre les irritations causées par les détergents.

Voici nos produits à base de Tomate

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés