Les bienfaits de la pensée sauvage - Lesproduitsnaturels.com
Retour liste

Pensée sauvage

Origine et historique de la pensée sauvage

La pensée sauvage ou pensée tricolore est une plante herbacée appartenant à la famille des violaceae. On la retrouve un peu partout sur le continent eurasiatique, près de la mer ou à l'intérieur des terres. Elle est aussi commune au Québec, le pays où elle a été introduite.

La pensée sauvage pousse dans les pâturages, les terres en friche acides ou neutres. Elle se développe également sur les berges et dans les alluvions.

La fleur de la pensée sauvage, irrégulière, est de couleur mauve, jaune et blanche ou les trois à la fois. Elle possède quatre pétales dirigés vers le haut et un autre dirigé vers le bas muni d'un éperon.

La pensée sauvage est constituée de mucilage, des saponosides, des flavonoïdes et du salicylate de méthyle, qui lui donne un goût particulier.

 

Propriétés et bienfaits de la pensée sauvage

La plante entière fleurie et les fleurs seules de la pensée sauvage ont les mêmes propriétés médicinales.

Depuis longtemps, la pensée sauvage a été utilisée pour guérir les affections rhumatismales.

Cette plante est aussi l'une des meilleures plantes dépuratives. Elle est à la fois laxative et diurétique.

Elle est également connue en tant que remède efficace contre toutes les maladies de la peau, dont les dartres, eczéma, herpès, acné, psoriasis, furonculose et toutes les dermatoses d'origine neuro-arthritique.

Par ailleurs, elle était reconnue pour sa vertu contre les croûtes de lait et l'impétigo des enfants. Et, encore, par sa vertu expectorante mise à profit contre la bronchite et la coqueluche.

La racine de la pensée sauvage est vomitive, comme celle de la violette.

 

Utilisation et dosage de la pensée sauvage

- Utilisation interne

Suc : broyer la plante fraîche et absorber 50 à 100 g de suc par jour.

En infusion, ajouter 20 à 30 g de plante fraîche par litre d'eau bouillante.

En décoction, faire bouillir 10 à 20 g de plante sèche par litre d'eau.

En boire 2 ou 3 tasses par jours de ces tisanes, dont une le matin à jeun.

Pour les enfants, mélanger à du lait sucré.

La préparation de sirop de pensée sauvage se fait à partir d'une infusion forte. Ainsi, ajouter 60 g de fleurs fraîches dans un litre d'eau bouillante. Laisser réduire à feu très doux, 6 heures environ, jusqu'au tiers du liquide. Passer et ajouter alors 300 g de sucre. Faire fondre pour obtenir un sirop.

Une personne peut prendre 2 à 4 cuillerées à soupe par jour, de ce sirop, dont une le matin à jeun.

Ce sirop peut être absorbé dans une tasse de tisane très aromatique pour en masquer le goût.

- Utilisation externe

L'infusion de la pensée sauvage permet de nettoyer une éruption.

 

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés