Maïs, une plante diurétique incontestable
Retour liste

Mais

Origine et historique du maïs

Le maïs est une grande plante herbacée, dérivant du « téosinte » par double hybridation, il est originaire d'Amérique tropicale. Il appartient à la famille des Poacées. On le cultive dans le monde entier, sous des climats chauds ou tempérés, pour l'alimentation de l'homme et du bétail. Sa tige robuste porte de larges feuilles engainantes et des fleurs de sexes séparés sur le même pied. Les fleurs mâles terminent les tiges, tandis que les fleurs femelles se groupent à l'aisselle des feuilles en gros épis allongés. Ces derniers présentent de curieux filaments longs de 15 à 20 cm, les stigmates des fleurs, appelés généralement « barbe » ou « cheveux de maïs ».

Le maïs sert de base alimentaire aux peuples indigènes d’Amérique depuis près de 5 000 ans. Ses vertus médicinales étaient également mises à profit puisque les Aztèques traitaient la dysenterie par une décoction de ses grains, par ailleurs réputée augmenter la lactation. Les Mayas et les Incas préparaient des cataplasmes de maïs cuit pour soulager les contusions et les brûlures.

Les stigmates renferment des flavonoïdes, des alcaloïdes, des saponosides, une essence aromatique, du mucilage et des sels minéraux, en particulier du potassium. Les grains sont très riches en hydrates de carbone et leur germe contient une huile grasse composée principalement d'acides linoléique, oléique et palmitique.

 

Propriétés et bienfaits du maïs

Les stigmates de maïs ont une action diurétique incontestable. Grâce à leur importante teneur en potassium, ils augmentent remarquablement le volume des urines, ce qui les rend précieux dans toutes les maladies où ce but est recherché. On les utilise contre les calculs, la goutte, les coliques néphrétiques, la cystite et les affections inflammatoires aiguës ou chroniques de la vessie. Ils exercent en même temps une sédation des douleurs de l’appareil urinaire.

Au point de vue alimentaire, le maïs et sa farine sont très nourrissants et recommandés dans les convalescences.

 

Utilisation et dosage du maïs

Utilisation interne :

En décoction (assez longue) de 30 g de stigmates séchés par litre d’eau, pendant au moins 2 heures.

Boire à volonté.

Le saviez-vous ? Le nom de « blé de Turquie » provient de l’erreur faite au sujet du maïs par le botaniste flamand de la Renaissance Ruellius, qui, dans, dans son remarquable traité De natura stirpium, le signale comme étant originaire de Turquie ou des Indes.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés