Eucalyptus : la plante médicinale des voies respiratoires
Retour liste

Eucalyptus

Origine et historique de l'eucalyptus

L'eucalyptus appelé également Gommier bleu de Tasmanie ou Arbre à la fièvre est un grand arbre appartenant à la famille des Myrtacées. Sa hauteur peut atteindre les 35m si sa circonférence est de 2,50m. Bien qu'elle soit originaire d'Australie, elle pousse dans les régions chaudes et sèches de la planète et notamment dans le midi de France.

L'écorce de son tronc de couleur blanchâtre s'exfolie en longs lambeaux. Ses feuilles sont dures et persistantes. Ses couleurs sont vert glauque, courtes et larges lorsqu'elles sont encore jeunes et plutôt recourbées, lorsqu'elles sont plus matures. L'eucalyptus dispose également de fleurs avec plusieurs étamines à la senteur embaumée.

Les feuilles d'eucalyptus sont constituées d'arôme riche en eucalyptol ou cinéole, ainsi que des terpènes.

Les Aborigènes d'Australie utilisaient l'eucalyptus contre les infections et les fièvres. Il fut introduit en France en 1856. Auparavant, il était seulement connu comme un fébrifuge. Puis, Jules Verne a vérifié qu'il convient pareillement pour le traitement du paludisme. Quant aux Espagnoles, ils l'ont adopté pour traiter la tuberculose pulmonaire. Et ses constituants aux vertus désinfectants lui ont dû l'efficacité contre diverses affections purulentes du vagin, de l'urètre, voire même des maladies comme la blennorragie. Par ailleurs, c'est une hypoglycémiante efficace pour diminuer le taux du sucre dans le corps.

 

Vertus thérapeutiques de l'eucalyptus

Entre autres, l'eucalyptus convient pour traiter les problèmes de voies respiratoires. C'est un excellent antiseptique des bronches et est utilisé pour la fabrication de suppositoires, de sirops, disponibles en pharmacie. En cas de bronchites aiguës ou chroniques, l'utilisation d'eucalyptus est très conseillée. Il convient aussi en cas d'irritation de gorge, de muqueuses nasales, de maux de gorge, des grippes, etc.

En outre, l'eucalyptus est préconisé pour les personnes souffrantes de trouble digestif, liées à une maladie respiratoire, car c'est un apéritif et digestif.

Les feuilles d'eucalyptus peuvent être conditionnées en huile essentielle. Additionnée d'huile d'amande douce, elle convient pour calmer le rhumatisme, les névralgies, sans oublier les problèmes respiratoires.

Pour couronner le tout, l'eucalyptus est efficace contre l'asthme. On utilise ses feuilles sèches et froissées pour être fumées comme de la cigarette.

En tant qu'antiseptique, on peut répandre ses vapeurs dans un local pour désinfecter le lieu.

 

Utilisation de l'eucalyptus

L'eucalyptus est dédié non seulement pour un usage interne, mais aussi pour un usage externe.

Préparer en infusion, il faut 20 à 30 g de feuilles d'eucalyptus pour 1 litre d'eau. Laisser infuser pendant 20 minutes et boire 4 ou 5 tasses par jour.

En décoction, il faut 15g de feuilles pour un litre d'eau. Une fois que l'eau est réduite à sa moitié, après ébullition ; la décoction est prête. Les personnes diabétiques peuvent en boire dans la journée.

Sirop : La préparation du sirop est la même que celle de la décoction. Seulement, il faut 20 g d'eucalyptus, au lieu de 15g. L'eau utilisée serait de 300 g. Additionner 300g de sucre et porter à ébullition jusqu'à avoir du sirop bien consistant.

Pour un usage externe, on emploie l'eucalyptus pour faire du gargarisme.

Inhalations des vapeurs de la même infusion pour contrer le rhume ou désinfecter totalement les voies respiratoires.

Fumigations de feuilles, brûlées lentement sur les braises du foyer ou bouillies longuement sans couvercle, pour désinfecter des locaux.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés