Détox : les bienfaits d'une infusion de bouleau
Retour liste

Bouleau

Origine et historique du bouleau

Le bouleau est un grand arbre qui pousse en abondance dans les forêts d'Asie et d'Europe. Il appartient à la famille des Bétulacées, et est connu sous diverses appellations : Arbre de la sagesse, Sceptre-des-maîtres-d'école, Arbre néphrétique d'Europe. Sa hauteur peut atteindre les 15 à 18 mètres lorsqu'il est en pleine croissance. Il dispose une écorce blanche, beaucoup de feuilles en forme de losange et des fleurs en chaton.

Les propriétés essentielles du bouleau se trouvent notamment dans ses feuilles et son écorce. En effet, la feuille du bouleau est constituée d'acides-phénols, de tanins, de triterpènes et du rutoside. L'écorce quant à lui est composée d'acide bétulinique.

Auparavant, les Indiens venant d'Amérique utilisaient l'écorce du bouleau pour fabriquer des matériaux comme des canoës, toiture pour leur abri, etc. Cette écorce peut aussi servir d'allume-feu.

 

Propriétés et bienfaits du bouleau

Grâce à ses compositions de flavonoïdes, les feuilles de bouleau sont bénéfiques pour les goutteux. Cette partie de la plante agit effectivement en tant que dépuratif pour l'organisme. Il est efficace contre les problèmes de rétentions d'eau d'origine cardio-rénale.

Des références en phytothérapie telle que l'ESCOP conseille même l'utilisation des feuilles de bouleau pour des usages contre le rhumatisme, les inflammations, les problèmes des voies urinaires, à savoir, les calculs des reins, etc.

Pour traiter un patient souffrant d'hyperazotémie, l'utilisation d'une infusion à base de feuilles de bouleau est également conseillée. En outre, cette tisane agit contre les syndromes céphalées et les vertiges.

Pareillement, on peut utiliser les bourgeons du bouleau pour ces syndromes cités ci-haut. Cependant, ils conviennent aussi pour traiter des problèmes de gorges, notamment au niveau des ganglions lymphatiques.

L'écorce du bouleau, quant à lui, est un antifébrile efficace, en plus d'être un diurétique. Il est un composant actif est bénéfique pour la digestion et convient également pour traiter des problèmes de peau comme la dartre.

Avec la présence d'acide bétulinique dans ses composants, l'écorce du bouleau est un actif principal contre les virus et les tumeurs. Par ailleurs, il est utilisé pour préparer des shampoings pour traiter les problèmes du cuir chevelu.

 

Utilisation et dosage du bouleau

Pour des traitements divers, on utilise parfois la sève du bouleau. Bien qu'elle ne peut-être conditionné en sirop (elle est pauvre en sucre), on l'ingurgite pour traiter une arthrite ou des calculs au niveau des reins. Elle agit ainsi en tant que dépuratif et diurétique. Le dosage journalier pour la consommation de la sève serait de 100 à 200 g.

Pour préparer une infusion à base de bouleau, on fait bouillir un litre d'eau et on ajoute 30 à 40 g de feuilles. Laisser refroidir cette potion jusqu'à 40°C avant d'ajouter 1g de bicarbonate de soude, qui diluera la texture résineuse. On peut prendre 2 à 3 tasses de cette infusion pendant une journée.

Outre la sève et les feuilles du bouleau, les bourgeons peuvent également être utilisés pour traiter diverses maladies. En décoction, on bouillit 150 g de bourgeons dans un litre d'eau. La décoction est prête une fois que l'eau a diminué à son ¾ (par rapport à sa contenance au tout début). On peut le boire 4 fois de suite pendant une journée.

L'écorce du bouleau convient aussi pour cette décoction, même si peu de gens le font. Pareillement, on fait bouillir l'écorce dans de l'eau pendant 5 minutes environ et on peut boire 1 tasse avant chaque repas. (3 fois par jour)

Pour un usage externe, on prépare une décoction à l'aide d'une poignée d'écorce et d'un litre d'eau. Une fois que la décoction a diminué à son ¾, on peut utiliser ce consistant pour nettoyer les dartres.

Voici nos produits à base de Bouleau

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés