Zoom sur les bienfaits du bael sur la santé
Retour liste

Bael

Origine et historique du bael

Le bael est un grand arbre pouvant atteindre 17 à 18 m occasionnellement et appartenant à la famille des Rutacées. Il est caractérisé par une tige généralement courte et mince avec des petits rameaux épineux. Les feuilles sont caduques et présentent un dimorphisme, avec des feuilles jeunes brillantes de couleur marron rose. Certaines parties de la feuille ont une odeur douce et agréable contrairement à d’autres. Les fleurs sont aussi odorantes de couleur blanc et donnant des fruits piriformes. Les fruits arrivent à maturité au bout d’un an et deviennent jaune ou orange avec une coque ligneuse pouvant atteindre 3mm en épaisseur. La pulpe est très aromatique, avec un goût sucré et une consistance pâteuse.

Le bael ou bilva est originaire de l’Inde et du sud du centre, mais actuellement on le retrouve aussi au Népal, Sri Lanka, Pakistan, Bangladesh, Birmanie et même dans les péninsules indochinoises comme Myanmar, Vietnam, Laos et Thaïlande. C’est une plante médicinale utilisée par les habitants du subcontinent indien depuis plus de 5000 ans. Les fruits, l’écorce, les racines, les fruits et les graines furent largement utilisés dans la médecine ayurvédique pour traiter d’innombrables maladies. Pour certains pays, le fruit est considéré depuis longtemps comme un fruit comestible, mais ses vertus médicinales ne sont pas pour autant négligées.

Le bael est une plante extrêmement riche en substance nutritive comme les lipides, glucides, protéines et même plusieurs classes de vitamines. Son odeur agréable est aussi expliquée par la présence de pectines et d’autres constituants chimiques possédant un noyau aromatique. Les fruits et les feuilles renferment aussi d’autres composants comme les tanins, les alcaloïdes, la coumarine et de l’huile essentielle.

 

Propriétés et bienfaits du bael

Dans la pharmacopée traditionnelle, bael fut couramment utilisée dans le traitement de la diarrhée chronique, la dysenterie et les ulcères peptiques, comme laxatif. Actuellement, il fait le sujet de nombreuses recherches pour extraire des substances actives dans le traitement des infections respiratoires qui sont présentes dans divers médicaments populaires.

Des études scientifiques ont validé la plupart des utilisations ethno médicales et les rapports indiquent que le fruit possède une large gamme d'effets thérapeutiques qui comprennent le balayage des radicaux libres, antioxydants, l'inhibition de la peroxydation lipidique, antibactérienne, antivirale, antidiarrhéique, gastroprotective, antiulcéreux, tonifiant hépatique, antidiabétique, et même contre les crises cardiaques. Pour la première fois, cette revue évalue de manière critique les valeurs nutritionnelles, photochimie et les propriétés pharmacologiques précliniques du fruit. On cherche aussi à mettre en valeur le potentiel alimentaire et pharmaceutique du bael, fruit qui a été largement ignoré pendant longtemps.

 

Utilisation et dosage du bael

Utilisation interne: 

Le fruit permet de concocter une boisson rafraîchissante qui permet de favoriser la digestion et le manque d’appétit, mais peut aussi avoir un effet à long terme sur le bon fonctionnement du système circulatoire.

Le fruit séché et dépourvu des graines peut stopper les diarrhées chroniques par simple consommation en diminuant les pertes d’eau. En infusion, prendre 20 pièces de feuille séchée et le faire bouillir dans un litre d’eau. Boire 2 à 3 tasses par jour avant les repas pour les troubles de grossesses. Une cuillerée de la pulpe peut aussi être utilisée pour calmer les vomissements, ajouter un peu de sucre pour donner un goût plus agréable.

Utilisation externe :

 

L’infusion permet aussi, en même temps, de calmer les douleurs provoquées par les inflammations au niveau des yeux comme la conjonctivite.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés