Abuta : une plante pour le système digestif et les voies respiratoires
Retour liste

Abuta

Origine et historique de l’abuta

L’abuta est une plante ligneuse rampante pouvant atteindre 30 centimètres et, appartenant à la famille des Menispermacées. Sa tige est mince et ramifiée de feuilles peltées plus ou moins larges, mais peut varier selon la variété. Les fleurs sont de très petites tailles avec des pédicelles filiformes. Les fleurs mâles sont groupées à l’aisselle d’une petite feuille avec des sépales oblongs et poilus à l’extérieur. Les fleurs femelles sont, par contre, groupées à l’aisselle des orbiculaires sous forme de bractées imbriquées. Les fruits de l’abuta s’étalent sur de longues grappes, usuellement de couleur rouge à l’état mûr et noir à l’état sec avec des graines en forme de fer à cheval.

L’abuta est utilisé dans la médecine chinoise depuis la nuit des temps, mais aussi par les Amérindiens du sud et les Amazoniens d’où la plante est originaire selon les récits. Elle fut aussi utilisée dans la médecine ayurvédique pour soigner plusieurs maladies. Bien que la plante n’est pas encore très connue actuellement, on l’a attribué récemment une attention particulière dans les pays africains comme le Kenya et la Tanzanie pour ses propriétés présumées pouvant participer dans l’éradication de la malaria.

La racine de l'abuta renferme le plus constituant actif, dont des variétés d’alcaloïdes comme la grisabine et la grisabutine. Les parties aériennes renferment des flavonoïdes comme la cissampeloflavone. Une variété d’huiles essentielles fait aussi partie des composants de la racine, mais à dose plus faible, sans oublier les saponines, les stérols et les triterpènes.

 

Propriétés et bienfaits de l’abuta

Dans la médecine traditionnelle, l'abuta fut utilisée pour beaucoup de maladies dont les problèmes du système digestif comme la diarrhée, la dysenterie, les coliques, les maux d’estomacs. Pour les voies respiratoires, il peut servir pour remédier au rhume, à la toux, les crises d’asthme. Pour les infections externes, les anciens les préconisaient pour les infections et anomalies de la peau comme les plaies, les furoncles, les brûlures, les démangeaisons et les éruptions cutanées sévères.

Il existait aussi d’autres utilisations de l’abuta comme dans le traitement des morsures de chiens ou de serpents, comme diurétique. Autrefois, quand la médecine n’était pas encore bien avancée, les femmes utilisaient l’abuta pour corriger les problèmes menstruels, améliorer la fertilité, traiter les sécrétions vaginales (de leucorrhée), et faciliter l'accouchement.

 

Utilisation et dosage de l’abuta

Utilisation interne :

En décoction, prendre 20 à 30 grammes de feuilles séchées à préparer dans 1 litre d’eau, prendre 2 à 3 verres par jour pour soigner les spasmes, les troubles de la menstruation et les troubles gastriques. Une décoction standard est généralement préparée avec le bois ou la racine de la plante à raison de 2 à 3 tasses par jour pour les troubles menstruels.

Des teintures existent aussi en pharmacie, pour les toux, les rhumes et les troubles de la voie respiratoire, prendre 2 à 3 ml à raison de 2 à 3 fois par jour avant les repas est suffisant.

Utilisation externe :

Pour les maladies cutanées comme l’acné ou les infections de la peau, appliquer quelques gouttes sur la zone concernée quotidiennement.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés