Tout savoir sur les rhumatismes inflammatoires

Le rhumatisme regroupe toutes les maladies touchant les os, les articulations, les muscles et les tendons, et caractérisées par la douleur et la gêne fonctionnelle. On distingue différents types de rhumatismes, dont le rhumatisme inflammatoire. En France, un français sur trois est atteint de rhumatismes, dont plus de 300 000 personnes souffrent de rhumatisme inflammatoire.

 

Qu’est-ce qu’un rhumatisme inflammatoire ?

 

Rhumatisme

Les rhumatismes inflammatoires sont des maladies chroniques des articulations qui touchent toutes les catégories d'âge. Ils se distinguent de l'arthrose puisque ce type de rhumatisme est une sorte d'usure des articulations, associée à une inflammation qui "endommage" rapidement les articulations.
Les rhumatismes inflammatoires varient selon l'âge du malade, l'âge auquel la douleur est survenue, la localisation du rhumatisme, la durée des symptômes...

 

Les plus connus sont :

 

- la polyarthrite ou l'inflammation simultanée de plusieurs articulations,

- la spondylarthrite ankylosante ou arthrite de l'épine dorsale,

- le rhumatisme psoriasique,

- l'arthrite juvénile pour les enfants.

 

Douleurs intenses, déformations articulaires, fatigue... les rhumatismes inflammatoires génèrent des crises aiguës et gênantes au quotidien. De plus, ces maladies augmentent le risque d'AVC, tout particulièrement chez les moins de 50 ans.

 

 

Causes des rhumatismes inflammatoires

On parle de rhumatisme inflammatoire quand l'affection est liée à une inflammation. Les causes exactes de ce groupe de maladies restent encore méconnues, mais on sait tout simplement qu'il est généré par un ensemble de facteurs qui favorisent la maladie. Le dérèglement du système immunitaire est l'une de ces causes.

 

- Les maladies auto-immunes : Dans de nombreux cas, les rhumatismes inflammatoires seraient provoqués par l’auto-immunisation. Les anticorps nocifs produits par le corps attaquent les articulations, et d'autres parties du corps comme la peau ou les yeux, engendrant d'autres diagnostics. C'est le cas du rhumatisme psoriasique.
Dans le cas de l'inflammation simultanée de plusieurs articulations ou polyarthrite, on trouve fréquemment des anticorps anormaux appelés "facteurs S".

 

- Facteurs génétiques : Les rhumatismes inflammatoires sont liés à des causes génétiques, c'est-à-dire, aux prédispositions génétiques. Les gènes impliqués sont nombreux, toutefois le rôle de chaque facteur est faible. On sait, par exemple, que le gène HLA B27 est courant chez les patients atteints de l'arthrite de l’épine dorsale ou spondylarthrite.

 

- Facteurs hormonaux : Les hormones interviendraient dans la survenue de certains rhumatismes. La rémission durant la grossesse et la polyarthrite rhumatoïde après la ménopause appuient cette thèse. Les jeunes hommes sont le plus touchés par la spondylarthrite ankylosante. Les hormones agissent sur leur système immunitaire, mais cette hypothèse n'a pas encore été prouvée.

 

- Les infections : Il y a des cas de rhumatisme où les symptômes apparaissent à la suite d'une infection. Cette contamination n'est pas l'origine directe du rhumatisme, mais elle provoque la maladie.

 

- Facteurs environnementaux : Des facteurs extérieurs ou environnementaux pourraient déclencher l'apparition des rhumatismes inflammatoires. On cite principalement le tabac. Une cause essentielle de l'apparition d'une polyarthrite rhumatoïde. En outre, la prise de certains médicaments et l'exposition au soleil interviendraient dans l'apparition de certains rhumatismes inflammatoires.

 

 

Traitement des rhumatismes inflammatoires

Rhumatismes inflammatoires

Les rhumatismes inflammatoires sont des maladies chroniques ayant des origines multiples. L'évolution et la gravité varient d'une personne à l'autre, mais cette maladie douloureuse et handicapante présente une réelle gêne dans la vie de la personne atteinte. S'il n'existe pas encore de moyens pour éradiquer totalement l'inflammation, les médecins peuvent conseiller des traitements pour calmer les douleurs :

 

- Les antidouleurs et les anti-inflammatoires pour calmer les douleurs,

 

- Les traitements de fonds pour ralentir l'évolution de la maladie,

 

- En outre, de nombreux techniques et remèdes naturels peuvent être employés pour soulager les douleurs des rhumatismes. En phytothérapie, citons l'harpagophytum, le piment de Cayenne, la reine-des-prés, les feuilles de cassis, le curcuma, les feuilles de frêne, l'écorce de saule blanc, l'églantier, la vergerette du Canada... Ces plantes médicinales sont réputées pour leur effet anti-inflammatoire et antidouleur.

Les produits que nous conseillons

Baume du Siam au Ginseng (tube 75ml)

Soulagez vos douleurs en quelques minutes...
35,00

Baume du Siam au Ginseng (pot 50ml)

Soulagez vos douleurs en quelques minutes...
27,00

Ampoules HCO

Dites STOP aux douleurs articulaires
25,00

Médi'PATCH Biomagnétic

Le pouvoir des aimants pour apaiser vos douleurs
27,00

Médi'PATCH Arthro+

Soulagez vos articulations et libérez vos mouvements
19,00

Harpagophytum

Pour en finir avec les douleurs articulaires
17,00

Arthro'Spray

Douleurs et rigidités articulaires, traumatismes musculaires ou ligamentaires
24,00

Arthrogel 24

Avec Arthrogel 24, stoppez net la douleur
24,00

Arthroflex roll on

Neutralise vos douleurs en quelques minutes
20,00

Artrogenol

Protégez vos articulations
14,00

Papaya Royale

Stimule l'organisme et ses défenses
27,00
X *
À votre écoute

Du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30