La primevere, le remede naturel contre l hysterie et l insomnie
Retour liste

Primevère

Origine et historique de la primevère

La primevère connue aussi sous le nom de coucou, primevère officinale, fleur de coucou, primerolle, primevère jaune, fleur de printemps, herbe à la paralysie, herbe de St Paul, Clé de St Pierre, printanière est une plante vivace de la famille des Primulacées. Sa hauteur maximale varie entre 10 à 30 cm. On le rencontre fréquemment dans les prés, les zones boisées, les pâturages, les haies et les lisières. C'est une plante commune dans les régions de l'Europe et d'Asie.

Son histoire remonte à l'époque des Louis XV ou elle était déjà considérée comme un remède spécifique contre la paralysie. Actuellement, elle se rencontre dans plusieurs régions du globe, il existe même des hybrides asiatiques très colorés qui sont utilisés dans l'ornementation. Dans le milieu naturel, cette plante s'étale sur le sol en rosette dense avec des feuilles vert clair et au centre s'élève la tige unique. Ses fleurs jaunes d'or très odorantes avec des taches orange à la base sont les premiers qui apparaissent au début du printemps, d'où son appellation. Les racines dégagent par froissement une odeur aromatique très proche de celle de l'anis.

Comme toutes les plantes aromatiques de la même famille, elle renferme des flavonoïdes dont la gossypétine, les saponosides triterpéniques, les hétérosides phénoliques, et des huiles essentielles avec un taux plus faible.

 

Propriétés et bienfaits de la primevère

Depuis l'antiquité, la primevère était surtout utilisée pour la paralysie de la langue et le bégaiement. Les recherches et les découvertes qui se succédaient au fil du temps ont pu démontrer qu'elle peut aussi servir de remède à l'hystérie, l'apoplexie, les maux de tête, les vertiges, l'insomnie, les rhumes persistants et même les contractions nerveuses de l'estomac. La racine était aussi utilisée dans le traitement des contusions et des blessures au niveau des membres.

À part ces propriétés traditionnelles, les substances que renferment la tige et la racine ont aussi des rôles spécifiques sur l'organisme. Parmi eux les saponosides permettent d'augmenter les sécrétions salivaires et bronchiques afin de les rendre plus fluides. L'expectoration est donc favorisée en cas de bronchite, de pneumonie, de toux chronique et de coqueluche. Elle est donc recommandée pour certaines inflammations aiguës des voies respiratoires.

Les fleurs sont connues comme étant des antispasmodiques, sédatifs et anti-inflammatoires, mais peuvent aussi s'avérer utiles en cas d'insomnie, d'asthme et d'allergie chez l'enfant.

 

Utilisation et dosage de la primevère

Utilisation interne :

Comme infusion, prendre 30 g de fleurs de primevère par litre d'eau bouillante et laisser infuser 10 minutes. Prendre 3 ou 4 tasses par jour, entre les repas pour guérir la constipation, l'arthrite, l'insomnie, la toux, les douleurs et les palpitations. Prendre 4 tasses en cas de fièvre persistante.

En décoction, mettre 30 g de racines de primevère par litre et laisse bouillir pendant 5 minutes. Il faut ensuite infuser pendant 10 minutes et boire 3 tasses par jour comme expectorant et diurétique.

En teinture, il faut laisser macérer pendant 10 jours 20 g de racines de primevère sèches dans 100 g d'alcool à 70°. Prendre régulièrement 20 gouttes trois fois par jour dans un demi-verre d'eau en cas de toux, de douleur, d'arthrite ou de rhumatisme. L'alcool à 60° peut être utilisé avec le même mode opératoire pour les cas d'insomnie et d'anxiété.

Macération dans l'huile : macérer au soleil dans un bocal fermé, dans l'huile de tournesol ou pépins de raisin de fleurs de primevère fraîches, pendant 6 semaines. Le résultat s'applique par friction contre les contusions, douleurs musculaires et articulaires, les œdèmes issus des chocs trop intenses.

Utilisation externe :

En infusion, faire bouillir dans un litre d'eau 100 g de racines et laisser réduire d'un tiers. Ensuite, appliquer comme compresses sur les ecchymoses et les contusions, goutte et sur le visage contre les migraines.

Cataplasme : Faire bouillir dans très peu d'eau des feuilles de primevère pendant une demi-heure les appliquer chaudes sur les articulations atteintes de goutte.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés