Echinacéa : un puissant antivirus naturel
Retour liste

Echinacéa

Origine et historique de l’échinacéa

L’échinacéa, échninacée pourpre ou rudbeckie pourpre est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Atéracées. Il peut atteindre 1 m de hauteur est répandue dans les plaines du centre-est des Etas-Unis, de l’Ohio à l’Iowa et à la Georgie. Elle se culitve facilement dans nos jardins. Ses tiges dressées portent de larges feuilles dentées et de grands capitules solitaires comportant un cœur proéminent de fleurs tubulées pourpres foncée, entourée d’une couronne de ligules roses souvent retombantes. Les racines laissent sur la langue une sensation de picotement.

L’usage de l’échinacéa remonte au temps des Amérindiens qui l’employaient pour soigner divers problèmes de santé comme l’amygdalite, affections cutanées, la rage… ; pour cicatriser les blessures, pour traiter les maux de tête et maux d’estomac ainsi que les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent.

Ces pratiques ont été adoptées par les colons européens, qui utilisaient l'échinacéa dans leur pratique clinique.

L’échinacéa fut inscrite sur la liste des molécules pharmaceutiques du Formulaire National des États-Unis durant quarante ans, mais la plante est tombée dans l’oubli en raison de l'arrivée des antibiotiques de synthèse utilisés pour traiter les infections. Toutefois, les médecins allemands, qui l’ont découvert en 1920, continuent à l'utiliser.

Les parties souterraines de l’échinacéa renferment des polysaccharides, une essence aromatique, des aclaloïdes indolozidniques, des composés phénoliques et aliphatiques insaturés, notamment des alkylamides.

 

Propriété et bienfaits de l’échinacéa

L’échinacéa est un puissant antivirus naturel. Cette plante est efficace pour prévenir multiples infections des voies respiratoires comme la grippe ou le rhume, surtout en prévention contre les refroidissements. Il apporte de l’énergie aux personnes en proie avec des maladies chroniques et aux convalescents. C’est en outre une plante médicinale immunostimulante. Il joue un rôle important dans la stimulation du système immunitaire : réveille, booste et renforce tout le système immunitaire. L’échinacéa agit également comme un purificateur de sang. Les Indiens d’Amérique l’utilisent notamment pour traiter les morsures de serpent et les piqures des animaux dangereux.

Plusieurs études scientifiques ont prouvé son action dans le renforcement de l’immunité et de la vitalité des organes. Cette plante permet l’oxygénation des cellules, la résistance de l’organisme face à des situations stressantes, les maladies chroniques… Il favorise, entre autres, l’adaptation du corps face aux changements importants d’environnements et de climats.

 

Utilisation et dosage de l’échinacéa

Utilisation interne :

L’échinacéa peut être utilisée pour stimuler les défenses immunitaires de l’organisme lors d’agressions bactériennes et virales, en particulier dans le traitement et la prévention des grippes et des rhumes. Les alkylamides possèderaient des propriétés antibiotiques.

En teinture, prendre 1 dose de 3ml à 4 ml chaque matin et soir, durant trois semaines, puis 1 dose chaque matin et soir pendant une semaine par mois.

En décoction : faire bouillir 1 gr de racines d’échinacéa dans 1 tasse d'eau, pendant 10 minutes. Boire jusqu'à 3 tasses par jour.

En jus frais : prendre de 1,5 ml à 3 ml des parties aériennes de la plante. Boire 3 fois par jour.

En gargarisme, on emploie la plante contre les angines et on s’en sert en applications pour soulager l’eczéma et d’autres affections cutanées.

Utilisation externe :

Crème ou préparation semi-solide renfermant 15% de jus, à appliquer chaque jour sur les surfaces atteintes.

Contre-indication :

L’échinacéa est déconseillée aux personnes souffrant de maladies auto-immunes ou suivant un traitement qui diminue leurs défenses immunitaires.

Espace Infos

Nous Sommes à votre Écoute
du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 18h30
00 41 22 548 35 20
04 28 01 10 56
numéros
non
surtaxés